Rapport sur l’évènement Survenu à Boké

Rapport sur l’évènement Survenu à Boké

P.C.U.D : BOKE                                                                             CVC : BOKE

                                                                                                                      Boké le 19 Septembre 2017

                                                                   Le président de la P.C.U.D de Boké

                                                                          A

                                                                 Monsieur le Président de la P.C.U.D de Guinée

 

                           Rapport sur l’évènement Survenu à Boké

Tout a commencé le Lundi, 11 Septembre 2017 quand un camion de la société minière GAC a percuté un jeune motocycliste (Mamadou Diouldé BAH), lui conduisant dans le fossé avec de blessures et de contusions. La victime transportée à l’Hôpital Régional a été abandonnée selon le médecin des services des Urgences qui l’a reçu. Cela a été renforcé par le délestage depuis plus de Dix (10) jours du courant électrique.

ib 22752777_1703210226418756_1843015620_n

Aussi, depuis la grève du Mois d’Avril dernier qui a permis l’élaboration d’un mémorandum et la mise sur pied d’un Comité de suivi pour la résolution des crises à Boké, les attentes des population notamment les jeunes n’ont pas vu le jour à savoir :

  • La Fourniture de l’Eau et de l’électricité,
  • La Réduction des pollutions des Eaux et de la Ville de Boké ;
  • L’Employabilité des fils du Territoire,
  • La réalisation de la route de contournement etc. …

Les Populations ont compris qu’il y a manque de volonté politique des autorités pour accélérer le respect  des accords et rétablir ainsi les Droits aux populations.

Mais, c’est la corruption qui bat le record.

Compte tenu à cet effet la longue patience des populations notamment les jeunes sans suite favorable, ces jeunes des 15 quartiers ont massivement pris d’assaut la route principale ainsi que les artères de la ville par des barricades empêchant le passage de tout Engin.

Le Mardi 12/09/2017, les jeunes ont mené une grève pacifique sans incidence. Les FDS de Boké ont adopté une attitude de neutralité, toute chose qui a limité les dégâts. Cependant à l’arrivée d’un contingent de FDS déployé de Conakry, l’atmosphère a complètement changé.

Désormais sont les armes qui crépitent partout et le lancement  de gaz lacrymogène. Les populations ont pris peur notamment les femmes et les enfants. Tandis que  les jeunes grévistes munis de gourdins et de pierre, ont changé de stratégies. C’était un ventable affrontement entre FDS et les jeunes manifestant.

Malgré les déclarations des autorités des sages et du Kountigui de la ville pour appel au calme et à la retenue le bilan est le suivant :

  • 77 Blessés dont 10 par balles réelles et 33 dans les rangs des FDS.
  • 02 personnes tuées par balles réelles par les FDS.
  • Une Boutique vandalisée par les FDS, le propriétaire pris, fouillé et dépouillé : argent et téléphone.
  • La Gendarmerie détruite ;
  • La Base de UMS à Somparéya détruite,
  • Le Siège du RPG détruite.
  • La Circulation du Train CBG bloquée.

D’autre part, toutes les activités commerciales et professionnelles étaient paralysées, la circulation coupée. Le Service minimum de l’Hôpital se réalisait difficilement  car les grévistes avaient interdit le fonctionnement du groupe de l’Hôpital. D’où les violations des droits des victimes. Cependant l’Ambulance de l’Hôpital déposait à l’Hôpital de Kamsar les blessés graves.

Par ailleurs, depuis l’annonce de l’arrivée de trois (03) grands groupes, les esprits se sont calmés et la tension abaissé  toute chose qui a permis la levée des barrages par les jeunes et la reprise de la circulation ainsi que les activités commerciales et professionnelles.

Nous y reviendrons.

 

Posts en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by themekiller.com